ET LA SEXUALITÉ

Veröffentlicht auf von AKOUALAH 11:11

Et la sexualité ?

 

A méditer sans modération

 

Et la sexualité ?

Le langage courant à répandu l’expression "consommer une relation".

La lecture de ce tableau (issu du site d’Eric Brasseur cf. Liens) vous donnera peut être le goût de l’expression : "méditer une relation".

 

 

La Sexualité de Consommation La sexualité Méditative
Assouvit les sens Eveille les sens
Evacue les tensions nerveuses, vide les trop-pleins d’énergie Permet de se charger en énergie, canaliser les tensions nerveuses
Parfois frénétique, comme des petits cochons Généralement lente, comme de tendres escargots
L’excitation est un but L’excitation est un moyen
L’orgasme en est l’aboutissement nécessaire L’orgasme est souvent superflu
Permet d’apprendre certaines choses Permet d’apprendre beaucoup de choses
Est basée sur des "recettes" sensuelles Demande une longue éducation
Peut procurer le pouvoir sur les autres Procure le pouvoir sur soi-même
Il faut changer souvent de partenaire, pour renouveler les sensations On a tendance à rester avec le même partenaire, qu’on apprend à connaître
Peut s’éteindre quand l’amour naît Est enrichie de mille feux par l’amour
Peut parfois ne profiter qu’à un seul des partenaire Est toujours un chemin parcouru ensemble
Il faut montrer à l’autre ce qu’on peut lui offrir Il faut montrer à l’autre en quoi on a besoin de lui
Nécessite souvent de travestir la réalité N’est vraiment épanouissante que dans la vérité
Peut se pratiquer seul ou en groupe Se vit plutôt à deux
Peut engendrer des problèmes de santé Résout tous les problèmes
Les drogues peuvent en intensifier les sensations Les drogues empêchent d’en vivre les délices
Peut faire craindre la vieillesse et la mort Permet d’entretenir d’excellents rapports avec la vieillesse et la mort
Est décriée par ceux qui ne savent pas draguer, se mettre en valeur Est niée par ceux qui n’ont pas encore accès à l’univers intérieur de la méditation

http://www.cheztom.com/amour-la-nature-de-l-amour-reflexion-article241.html

Um über die neuesten Artikel informiert zu werden, abonnieren:

Kommentiere diesen Post