LA CONFEDERATION INTERGALACTIQUE

Veröffentlicht auf von AKOUALAH

LA CONFEDERATION INTERGALACTIQUE

ET LE PHENOMENE OVNI

 

Introduction :

 

Le terme "ovni" (qui veut dire "objets volants non identifiés") est connu depuis plusieurs décennies par l'ensemble de la population mondiale à travers l'ampleur des phénomènes observés.

Le terme "Confédération intergalactique" commence à être connu des milieux de recherches spirituelles et ésotériques, notamment par des messages délivrés à travers des canaux médiumniques.

Mais qui dit "Confédération intergalactique" dit vaisseaux spatiaux.

Qu'observe-t-on? Qui s'exprime?

Des questions se posent et des confusions se forment parfois.

Je me propose ici d'effectuer quelques mises au point, dans les grandes lignes, et de manière synthétique, afin de clarifier cela.

Les informations que je vous livre ci-après m'ont été données par des Instructeurs Cosmiques qui font partie de la Confédération Intergalactique", à travers les nombreuses conversations que j'ai eues avec eux depuis mon premier contact avec eux en 1970. Voici donc :

 

 

Présentation de la Confédération Intergalactique :

 

L'évolution humaine sur Gaïa est prise en charge par une organisation de responsables planétaires qui gèrent l'ensemble des notions d'évolution des consciences humaines attachées à la planète. Nous l'appelons "L'Organisation Planétaire Humaine". Elle est parfaitement structurée. Les êtres humains qui la composent se situent sur un plan qui fait la limite de la sphère Gaïa avec le cosmos. Ce plan est appelé l'Agartha.

Il en est de même pour les autres planètes où une vie humaine existe, sur des plans matériels ou subtils.

 

Mais il existe également, pour les différents systèmes stellaires, une organisation d'êtres, qui gère l'évolution de l'ensemble des consciences humaines qui habitent sur les différentes sphères des systèmes stellaires.

Cette organisation est composée d'êtres humains qui ont atteint dans leur évolution un degré suffisant de potentiel spirituel et technique pour servir de guides cosmiques aux différentes civilisations. Notamment aux civilisations planétaires "en voie de développement" comme ici.

Cette organisation est appelée "L'Organisation stellaire Humaine" ou plus communément " La Confédération Intergalactique".

Nous allons définir l’Organisation qui concerne notre système solaire ainsi que nombre d'autres systèmes stellaires qui sont en relation et en coordination avec le nôtre.

 

 

Définition de la Confédération Intergalactique :

 

La Confédération Intergalactique est composée d'êtres humains qui ont atteint, dans leur évolution, un degré suffisant de potentiel spirituel et technique pour servir de guides cosmiques aux différentes civilisations. Ces êtres humains ont développé leur conscience à travers des incarnations sur différents plans, et ils ont transcendé la matière. Ils ont atteint un potentiel de conscience et un taux vibratoire suffisant pour intervenir dans l'évolution des civilisations planétaires, sur les plans subtils ou les plans incarnés sans commettre d'erreurs. Ils ont approfondi l'étude des Lois Universelles, ils ont intégré un grand potentiel des qualités humaines de comportement, d'état d'être.

Ils représentent les transmetteurs humains des valeurs universelles, et ils sont aussi les transmetteurs des grands Attributs de la Conscience Universelle voir développement de la Conscience Universelle).

Ils aident donc à l'évolution des consciences humaines, mais sur un plan plus général que les êtres qui font partie de l'Organisation Planétaire Humaine.

 

Les êtres de la Confédération Intergalactique se présentent en tant que "Instructeurs Cosmiques" ou "Frères de l'Espace".

Ils ne se considèrent pas comme des êtres supérieurs à ceux qu'ils aident, mais comme leurs frères aînés qui ont vécu parfois les mêmes difficultés que leurs cadets. Ils connaissent bien les plans denses, les plans incarnés. Ils les ont dépassés mais ils se souviennent et ne jugent pas ceux qui sont encore en difficultés d'évolution. Ils ne se présentent pas comme des dieux, mais bien comme des humains, certes plus évolués, mais bien tangibles, bien qu'ils vivent sur des plans de vibrations supérieures aux plans planétaires qu'ils aident.

De part leur évolution et leur degré de compréhension, ils sont à l'abri d'erreurs d'appréciations que peuvent commettre les êtres incarnés.

 

Ils sont un ensemble de civilisations parfois très différentes les unes des autres, mais toutes évoluées sur le plan scientifique et spirituel. Leurs origines sont des planètes de notre système solaire mais sur des plans vibratoires plus élevés que la Terre donc encore invisibles à nos yeux et indécelables par nos appareillages de conception et de vibration trop basse. Ils proviennent aussi de systèmes extérieurs à notre système solaire, tels que Sirius, Véga, Alpha du centaure, Orion, Les Pléiades, etc.

 

L’Organisation Stellaire Humaine travaille en symbiose avec l’Organisation Planétaire Humaine (voir présentation de cette dernière).

 

A l'intérieur de notre système solaire, le rôle principal de l'Organisation Stellaire se situe sur plusieurs composantes :

 

- Aide à l'évolution de chaque système planétaire humain, et ceci sur tous ses plans.

Je rappelle que, si Gaïa est la seule planète de notre système à pouvoir actuellement recevoir une vie sur son plan matériel, des êtres humains vivent sur les autres planètes de notre système solaire mais sur des plans subtils, physiques mais non matériels, dans d'autres dimensions de l'espace, donc invisibles à notre technologie, mais de plus en plus perceptibles par des êtres de la Terre, sensibles à ces vibrations-là.

 

- Coordination et harmonisation de l'évolution des êtres humains entre les différentes sphères planétaires du système solaire.

 

- Développement scientifique, étude de l'univers, étude de la vie dans ses différentes manifestations.

 

- Cas particulier de la planète Terre actuellement :

 

Aider la planète Terre dans son passage dans ce que l'on appelle l'Ere du Verseau, qui représente pour la première fois une mutation spirituelle globale de l'homme sur cette planète.

Pour la première fois dans son histoire ses habitants vivront consciemment en relation avec le cosmos sous l'égide de la Loi d'Amour. La planète Terre entrera alors dans la confédération Intergalactique.

Cela représente pour elle un saut d'évolution. Ceux qui ne pourront pas passer ce cap recommenceront un cycle d'évolution, sur Terre si cela est possible, ailleurs si cela est nécessaire (voir planète Arius de l'étoile Procyon).

 

 

Lieux d’intervention :

 

La Confédération Inter-Galactique n’est pas établie sur une sphère précise, mais les intervenants agissent d'une façon interplanétaire. C'est-à-dire que leur centre d'action se situe au-delà des sphères planétaires, mais que leurs actions vont vers ces sphères planétaires. N’oublions pas qu’il faut se situer au-delà d’un système pour le gérer. Cependant, suivant les nécessités, ils peuvent intervenir directement sur des planètes, et avoir des actions évolutives en accord et en coordination avec les différentes Organisations Planétaires.

Points d’impacts géographiques sur le plan matériel :

 

L’Organisation Stellaire Humaine a un impact sur Terre afin que les énergies diffusées puissent se répandre correctement au niveau de la matière. Il faut un point d’appel physique, une liaison à travers laquelle les vibrations vont pouvoir se répandre sur le plan dense. C’est une loi physique, que nous retrouverons d’ailleurs au niveau de l’Organisation Planétaire Humaine.

Cet impact se présente sous la forme d’un centre placé sur le plan physique, mais il est légèrement décalé par rapport à notre vibration. Il reste donc invisible à nos sens. Il comporte différentes structures d’intervention. Il se situe géographiquement dans le désert de Gobi. De ce point partent différentes branches en connexion avec d'autres points à la surface de la Terre, notamment les principaux centres d'actions énergétiques, dont la base du Mont Ventoux dans le Vaucluse (voir développement de ces centres énergétiques).

 

 

Organisation de la Confédération Inter-Galactique :

 

Sans entrer dans les détails, la Confédération Intergalactique est constituée d'un Coordonnateur, d'un Gérant, et d'un ensemble de 12 responsables appelés Intervenants.

 

La coordination de l’action de l’Organisation est faite par un collège de 12 êtres de la sphère Némésis (voir les 3 planètes du système solaire au-delà de Pluton). La sphère Némésis représente le Législateur cosmique du système solaire et renferme les annales du système solaire.

Ces êtres font la liaison entre les différentes Organisations Planétaires humaines, et ils agissent pour préserver un bon équilibre entre ces différentes Organisations Planétaires, en fonction de leurs différentes vibrations et buts d'évolution.

 

Nota : Nous désignons habituellement par "planète" l'environnement matériel de celle-ci (planète tellurique, gazeuse, liquide), et par le terme de "sphère" l'ensemble des plans la constituant (plan matériel, plan astral, plan mental, plan de l'Organisation Planétaire Humaine).

 

Les actions des Intervenants de la Confédération Intergalactique sont supervisées par un Gérant. Son nom est Ashtar Shéran.

Il donne les instructions et s’assure de leurs bonnes applications.

Il est le responsable des relations entre les sphères du système solaire, et des relations entre le système solaire et d’autres systèmes stellaires qui ont des rapports avec le notre.

Il est également gérant d’autres organisations proches de la notre en tant que but d’évolution et vibrations.

Il gère également la flotte intergalactique.

 

Sous les directives du Gérant agissent 12 responsables appelés Intervenants. Chaque intervenant a la charge d’une fonction bien précise, dont l’action et la vibration correspond à l’un des 12 Attributs Universels (voir étude des Rayons Directeurs Universels).

Avec chaque Intervenant travaillent un grand ensemble d’êtres qui agissent sous ses directives et remplissent un grand nombre de fonctions.

L'ensemble de ces êtres œuvrent à plein temps dans des actions d'aide à l'expansion la vie universelle. Faire partie intégrante de la Confédération Intergalactique est une question d'évolution donc de vibration personnelle associée à un engagement par rapport à la Lumière Universelle et dans l'Amour inconditionnel.

Mais il existe de nombreuses civilisations évoluées où des êtres participent à cette action, de manière plus éloignée ou plus fortuite. Au-delà de ce noyau (plusieurs millions d'êtres) toutes les bonnes volontés sont acceptées surtout dans des moments importants de l'évolution, comme c'est le cas de la sphère Gaïa actuellement.

 

Précisons que toute action intervenant à l'intérieur d'une planète est soumise à l'accord de l'Organisation Planétaire Humaine correspondante.

Il est bien évident que l'harmonie parfaite règne au niveau des différentes Organisations. Celles-ci regroupent des êtres véritablement responsables et qui ont intégré de hautes valeurs d'évolution. Ils travaillent sous la bannière de la Lumière Universelle, avec comme outil l'Amour Universel et la Force Universelle, et dans l'Harmonie des deux.

Ils soutiennent et aident, notamment, les êtres de bonne foi à se libérer de leurs limitations consciencielles, dans une ouverture cosmique de la vie.

 

 

Règles de base de l’action de la Confédération :

 

La Confédération possède des règles constitutionnelles qui sont la base de leurs actions. En voici les principaux points de cette charte :

 

- Non ingérence :

 

La Confédération respecte la Loi de non ingérence dans les affaires intérieures des différents peuples. Cela veut dire que les intervenants n’ont pas l’autorisation, par les instances universelles, d’intervenir directement sur un plan planétaire pour y accélérer l’évolution de ses habitants de manière directe, même si la planète concernée a des difficultés d’évolution.

 

- Respect du libre arbitre :

 

La Confédération respecte une autre Loi Universelle importante, celle du respect du libre arbitre de chacun.  Le libre arbitre des êtres humains est une Loi Universelle d’évolution. Chaque conscience quelle qu’elle soit, décide par elle-même des conditions de son évolution. Elle doit intégrer les différentes valeurs universelles à son rythme, à sa convenance, et suivant les moyens qu’elle choisit. Si cette conscience a des difficultés, (comme nous le voyons souvent), elle doit évoluer par elle-même en intégrant ses valeurs par son propre travail. Si son rythme est forcé, si les conditions sont trop facilitées, une véritable intégration ne se fera pas au niveau de la conscience. Elle se fera peut-être à un niveau mental, mais elle ne sera pas efficace au niveau de la conscience. Tout ce qui est forcé est artificiel.

- Guidance :

 

Cependant des êtres en évolution ont besoin d’être guidés et enseignés spirituellement afin d’éviter le maximum de dérapages. Guider n’est pas forcer.

 

- Impulsions :

 

Cependant la Confédération a la possibilité de donner des impulsions évolutives limitées aux moments opportuns du développement d'une planète. Ces impulsions, concernent les grandes phases d'évolution.

Par exemple l’établissement de la vie dans les différents règnes sur un plan planétaire. Pour cela toutes les organisations y participent.

La confédération a participé à la mise en place d’accélérations vibratoires lors de la recherche de corps parmi les primates anthropoïdes susceptibles de recevoir des futures consciences humaines (voir développement de l'apparition et de l'évolution de l'homme sur la Terre).

Elle est également intervenue physiquement sur Terre après l’explosion de la planète Athéna, afin d’aider à rétablir le règne végétal et animal sur le sol terrestre. (voir historique de l'explosion de la planète Athéna qui existait entre Mars et Jupiter il y a 65 millions d'années).

Elle aide à mettre en place aussi, des énergies adéquates au démarrage des Grandes Civilisations qui permettent l’évolution de l’homme (voir l'histoire des Grandes Civilisations de la Terre).

Etc.

 

 

 

 

 

- Interventions sur les Planètes habitées :

 

La Confédération a aussi la possibilité d'effectuer des interventions scientifiques et humaines lorsque les agissements d'un peuple mettent en péril l'équilibre interplanétaire environnant :

Les êtres de la Confédération interviennent dès l'instant où le déséquilibre sur Terre peut induire de proche en proche des déstabilisations dans notre système solaire car l'homme ignore encore de très nombreuses lois, dont la Loi de l'Equilibre Universel. Il ne sait toujours pas, par exemple, que dans l'Univers tout est lié, tout se propage, qu'il n'existe pas de vide entre les planètes, entre les étoiles ou les galaxies et que tout état, qu'il soit plus ou moins positif ou plus ou moins négatif va rencontrer le même état, même situé à des millions d'année lumière de la Terre pour y créer un plan de conscience.

 

Ce problème est d'actualité depuis que l’homme se sert de manière inconsidérée de l’énergie nucléaire à des fins militaires, (radiations dans l’atmosphère ou dans le sous-sol), ou pacifiques, (effets nocifs des déchets radioactifs). Ces nuisances projettent au-delà de notre périmètre terrestre des radiations subtiles qui peuvent à la longue déstabiliser l’équilibre physique et énergétique de notre région spatiale.

Nuisances également lors d’incursions d’êtres humains ou de sondes dans le cosmos environnant. Les vibrations et les nuisances émises par des technologies primitives polluent le vide sidéral, (carburants de fusées ou navettes, nombreux débris de matériel, etc. dans la banlieue de la Terre). D’autre part les vibrations émises par les intentions ou les actes non évolués spirituellement des hommes qui naviguent au delà de la Terre peuvent créer une gêne pour l’environnement qui, rappelons-le est plein de vie à des niveaux non perceptibles aux êtres de la Terre. Cela est autant valable pour les habitants des stations orbitales, que pour ceux qui ont fait ou veulent faire des incursions sur d’autres sphères, (lune, mars).

 

D'autre part, si des êtres humains, par des agissements inconsidérés d'autodestruction, mettent en péril la vie sur une Planète, et si la Confédération en reçoit l'accord, cette Organisation a la possibilité, en cas de nécessité absolue, de prélever dans les populations, un nombre relativement important d'êtres humains pour les évacuer, les transplanter ailleurs, en dernière limite avant la catastrophe, pour que les races qui ont été créées ne se perdent pas par la bêtise d'un certain nombre. Ces êtres évacués peuvent plus tard réintégrer leur Planète antérieure, après nettoyage et reconditionnement, si cela est possible, si elle existe toujours!

Nota, ce qui est valable pour les êtres humains peut être valable pour le règne animal et le règne végétal.

 

- Préparation à la vie :

 

Il ne faut pas oublier que la Confédération, en accord avec les Organisations Planétaires Humaines, les instances Universelles non humaines et la conscience des sphères elles-mêmes, agit afin de collaborer à l'implantation de la vie sur des sols encore vierges. Leurs actions peuvent comporter aussi l'étude scientifique de différents règnes de la nature, les possibilités de transplantation de ces règnes d'une planète sur d'autres du même type, et même l'implantation de consciences humaines dans des corps spécifiquement préparés pour que des civilisations nouvelles puissent s'épanouir sur des plans planétaires physiques et matériels.

Cela s'est passé ainsi pour la Terre, comme pour d'autres Planètes (voir l'apparition de l'homme sur la Terre).

 

 

Différents aspects d’intervention de la Confédération :

 

Nous pouvons distinguer actuellement différentes possibilités d’interventions :

 

- Etres en action dans l'espace et opérant à partir de technologies :

 

Leur travail consiste, entre autres choses définies plus haut, à recueillir un maximum d'informations venant des sentiments, des pensées, du psychisme des êtres de la Terre, incarnés ou non, de les stocker, de les analyser pour en suivre l'évolution et en déduire les formes d'aide.

Ils opèrent également des stabilisations technologiques, à l'aide d'appareillages sophistiqués. Stabilisations ne veut pas dire suppression des problèmes. Bien que leur technologie soit extrêmement puissante, en fonction des Lois de la non ingérence et du libre arbitre, l'homme de la Terre doit vivre les conséquences de ses actes inconsidérés, au moins pour qu'il se rende compte des dégradations qu'il a commises, et qu'il apprenne à les éviter. Supprimer un problème ne fait jamais prendre conscience à l'auteur, de l'erreur qu'il a commise.

Chacun doit évoluer, non pas par la force, non pas par la contrainte mais par la compréhension, du fond de son âme, des véritables valeurs de la vie. Et les terriens sont obligés de se programmer de nombreuses réincarnations pour petit à petit dissoudre les scories qui encombrent leurs corps, leur âme et leur esprit; mais le niveau d'ombre en la plupart d'entre eux est tel, qu'ils ne peuvent pas s'en sortir tout seul.

Lorsque vous chargez trop une montgolfière de matériel inutile et que vous ne voulez pas vous en débarrasser, il arrive un moment où celle-ci va descendre irrémédiablement vers le sol pour ne plus y bouger. Il faudra qu'un ami, un frère vienne avec douceur et amour vous expliquer que ces bagages sont inutiles et vous aider à les laisser sur place pour que la montgolfière puisse aller là où elle doit se trouver, c'est-à-dire, dans l'Espace, c'est-à-dire dans l'Univers, c'est-à-dire dans la Lumière.

 

° Ces stabilisations peuvent être du domaine de l'équilibre écologique de la planète. Gaïa est une planète riche, mais qui ne doit pas être traitée de n'importe quelle manière. Les hommes ne connaissent pas les lois de la nature, et ils interviennent sur son sol, et dans son sous-sol de manière inconsidérée. La Confédération participe, en collaboration avec l'Organisation Planétaire Humaine, à la préservation, dans une certaine mesure, à l'équilibre de la nature face aux agissements irresponsables des hommes, (terre, eau, air, feu). L'Organisation Planétaire agit surtout de manière vibratoire, aidée par des consciences de la nature. La Confédération intervient surtout technologiquement. Il serait trop long dans ce chapitre d'entrer dans les détails.

 

° Ces stabilisations peuvent être du domaine du nucléaire comme nous venons de le voir. Les intervenants agissent afin de limiter les effets de dissipations radioactives de l'armement nucléaire, dans une certaine mesure. Ils agissent également afin de limiter les risques nucléaires des centrales civiles non stables.

 

° Ils minimisent les effets de serre liés à l'augmentation de température provoquée par les nuisances atmosphériques provoquées par la pollution humaine.

 

° Et dans bien d'autres domaines encore. Ceci n'est donné qu'à titre indicatif.

 

- Etres en action dans l'espace et opérant à partir d’émission psychiques :

 

Leur action consiste, entre autres, à formuler et transmettre par différents canaux des informations évolutives à ceux qui s'ouvrent à des valeurs de vie plus rationnelles, à aider ceux qui veulent avoir une action positive sur Terre et quel qu'en soit le domaine, et la manière.

Les Instructeurs envoient actuellement en permanence vers les différents plans de la Terre des émissions d'informations, d'enseignement spirituel, des impacts initiatiques afin d'aider à l'ouverture de la conscience des humains.

La plupart des êtres n'en sont pas conscients. Beaucoup ne peuvent les recevoir car leur conscience reste fermée aux vibrations subtiles. Mais certains, et en nombre croissant, les reçoivent dans leur conscience intermédiaire, au niveau de leur mental, au niveau de leur canal intuitif, ou dans leur conscience de veille pour certains.

Peu à peu la conscience s'éveille, devient sensible à des notions de plus en plus subtiles, comprend des concepts inaccessibles auparavant, etc. Certains reçoivent ces informations générales sous forme de messages, mais là il faut faire très attention (voir étude sur la réception des messages, les interférences et les faux messages).

 

- Etres en mission sur Terre dans leur corps d'origine :

 

Ces corps sont ralentis vibratoirement pour qu'ils puissent se fondre dans le monde matériel.

Les êtres effectuent le même travail spirituel que dans l'espace, mais à des niveaux plus adaptés à la matière. Ils interviennent au cœur même de la densification. Cela est parfois nécessaire pour créer des points d'appel de la matière vers le cosmos, créant ainsi des vortex facilitant l'arrivée de ces émissions spirituelles. Les égrégores planétaires négatifs sont parfois trop puissant pour que les émissions les traversent. Il faut donc créer des points de relais directement au niveau de la matière.

Ces incursions sont rares et limitées. Lorsque cela est nécessaire, les êtres ne peuvent séjourner que peu de temps, (de l'ordre de quelques jours à quelques semaines), car étant dans leur corps d'origine, ceux-ci subissent des pressions énergétiques déstabilisantes car ils ressentent la lourdeur de notre matière, et la déstabilisation de nos énergies. Ils doivent donc repartir afin que ces corps puissent se régénérer avant de subir des dommages.

 

- Etres en action sur Terre incarnés dans un corps matériel :

 

Ces êtres sont en tous points identiques à tout être humain incarné. Ils sont, soit totalement conscients sur tous les plans de leur origine et de leur action, soit partiellement conscients, soit même non conscients. Il n'est pas toujours nécessaire d'être conscient pour être en émission de vibrations positives. Parfois même, il est indispensable de ne pas être conscient pour mieux se fondre dans la société et assumer des rôles très intégrés à la matière. D'autre part, plus l'être est conscient, plus il est difficile, pour les Instructeurs, d'assumer sa protection psychique dans la matière.

Ces êtres incarnés effectuent le même travail d'ouverture spirituelle vers le cosmos que leurs amis qui se situent dans le Cosmos, mais là encore à des niveaux différents, c'est-à-dire principalement au niveau des êtres humains incarnés. Il est nécessaire que des êtres de conscience éveillée au Cosmos soient mélangés à d'autres non encore éveillés afin de les aider au plus proche.

Le nombre de ces êtres incarnés varie dans les temps. De très peu dans les civilisations précédentes, leur nombre est actuellement évalué à plusieurs milliers répartis sur la planète. Leurs programmes d'intervention sont encrés dans leur psychisme et dans leurs énergies d'incarnation, mais étant, eux aussi, soumis au libre arbitre, ils peuvent dévier dans la matière, à travers des faiblesses de leur conscience, ou s'ils ne savent pas résister à certaines tentations illusoires de la matérialité. Leur incarnation n'est pas dénuée de tout danger, ils le savent et ils l'acceptent pour le bien de l'humanité, et aussi pour l'avancement de leur conscience. S'ils chutent trop bas, ils entrent dans un circuit karmique sur la Terre jusqu'à épuration de leurs actes, mais les réajustements sont plus rapides que pour d'autres car leur Grande Conscience est éveillée aux Lois Cosmiques. Ils ont donc un potentiel de rattrapage plus fort que d'autres.

 

Là aussi il faut faire très attention aux faux dieux! Celui qui prétend être ceci ou cela, qui affiche ses possibilités avec un ego développé, et qui clame alentours être un missionné divin est, soit un illusionniste, soit un contacté qui a dévié, soit un être qui avait effectivement un rôle à jouer, et qui est tombé dans les pièges de la matérialité. Les véritables êtres, au travail divin, quel que soit leur origine et leurs activités, se fondent dans le monde, et agissent avec Amour, Humilité, et Constance. Ils ne se font pas remarquer, sauf par leur sérieux et leur état d'être.

 

De même, chaque être, même s'il ne fait pas partie intégrante de la Confédération intergalactique, même s'il est dans un cycle d'incarnation sur Terre pour les besoins de son évolution, chaque être qui s'éveille au cosmos, dans sa conscience, est aidé, pris en charge, par des intervenants cosmiques pour que ces êtres deviennent des porteurs de Lumière, des témoins de la Vérité, afin que, à travers chaque bonne volonté s'exprimant à sa propre manière et dans tous les domaines, chaque être donc, devienne un acteur de la transformation de cette planète. Ces êtres sont particulièrement enseignés, dans leur conscience de veille mais aussi, subtilement pendant leur sommeil.

Il serait trop lourd de développer plus avant cet aspect dans cet exposé. De même, les différents types de contacts de la Confédération Intergalactique avec des êtres incarnés seraient trop longs à développer ici. Idem pour les moyens techniques de déplacement utilisés, et les systèmes d'intervention.

 

 

Le phénomène ovni :

 

Les interventions de la Confédération Intergalactique se font généralement sur des plans plus ou moins décalés par rapport à notre vibration matérielle d'incarnation. Leurs vaisseaux et autres engins ne sont donc pas visibles à nos yeux et à nos technologies, sauf cas particuliers de densification extrême. Leur rôle n'est pas de se faire voir.

Par contre, il existe de nombreuses civilisations dont les origines sont des planètes qui font partie d'autres systèmes stellaires, matérielles ou non, et qui ont la possibilité de venir dans notre atmosphère ou sur notre sol. Afin de les différencier, car leurs fonctions sont différentes, je les appelle "les Extraterrestres".

 

Que viennent-t-ils faire sur Terre?

Principalement des missions d'étude sur les différents règnes de notre nature, ainsi que sur le comportement humain. La planète Terre est connue pour la variété de ses espèces végétales et animales. Ces espèces intéressent les scientifiques d'outre espace. Certains étudient les possibilités d'adaptation de la faune et de la flore sur leur planète d'origine. D'autres étudient les différentes formes du développement de la vie, comme nous le faisons sur Terre dans des contrées éloignées et peu explorées, etc.

La variété de la race humaine, son développement, sa psychologie, ses caractéristiques caractérielles et comportementales sont aussi des sources d'étude pour certains.

La planète Terre a toujours été visitée par de nombreuses civilisations venant d'ailleurs, de plans matériels comme le nôtre ou de plans plus subtils non encore décelables par notre technologie de dimension 3.

Les très nombreuses traces de la présence d'extraterrestres dans notre atmosphère et sur notre sol permet, (et cela est important), permet donc à une majorité de terriens de s'habituer à l'idée qu'il existe d'autres formes de vie évoluée ailleurs, de remettre en question et en douceur des affirmations historiques, religieuses et scientifiques entre autres. Ces phénomènes ouvrent la conscience des terriens vers des concepts cosmiques et habituent insensiblement les masses à une présence cosmique. Ainsi, lorsque la psychologie des terriens le permettra, des contacts officiels pourront être pris.

Dès maintenant, j'estime que, compte tenu de l'ampleur du phénomène ovni et des documents jugés véritables en notre possession, les êtres qui refusent le phénomène obéissent à des réactions de peurs. Peur de l'inconnu, peur du changement, peur des remises en question, etc.

 

Pour en revenir à ces présences, leur technologie ne leur permet pas de rester durant de longues périodes sur Terre, à moins d'avoir une morphologie et une anatomie très proche des terriens. Bien sûr ils ne peuvent pas passer toujours inaperçus, cela est prévu, d'où certains contacts, le plus souvent du premier ou du deuxième type. Dans ces cas, le dialogue est pratiquement inexistant, le contact bref. Dans la plupart des cas, le contact est technologique.

Il existe évidemment des exceptions dans le déroulement de ce schéma, mais nous ne les développerons pas ici. Se reporter à certains documents, en faisant bien le tri pour séparer le vrai du faux!

Ces différentes civilisations n'ont pas forcément de contacts les unes avec les autres, il n'y a pas de plan d'ensemble établi. Ceux qui désirent, et qui peuvent venir jusqu'ici le font.

Cependant ils doivent respecter certaines conditions dictées par les Instructeurs Cosmiques, comme par exemple, ne pas avoir de comportement agressif ou violent, ou expansionnistes, de quelque manière que ce soit. Effectuer leurs études ou leurs prélèvements en dehors des zones habitées pour ne pas troubler, ou le moins possible les êtres d'ici. Ne pas interférer avec le développement psychique ou technologique des terriens. Si un contact peut être établi avec des êtres de la Terre, il faut qu'il soit le moins traumatisant possible pour le terrien. Si une étude particulière peut être faite avec un terrien, l'accord de la conscience du terrien est obligatoire auparavant. Cet accord se situe généralement à un niveau de conscience hors de la conscience de veille. L'être peut alors être d'accord à un certain niveau de lui-même, sans s'en rendre compte dans sa vie réveillée.

 

En bref, leurs consignes sont : Ne pas déranger, ne pas gêner, ne pas interférer. Les questions d'évolution sont prises en charge par ceux qui ont les capacités de le faire, comme nous l'avons vu. Il existe d'ailleurs un filet magnétique de protection mis en place par la Confédération pour dérouter d'éventuels visiteurs dont les intentions seraient belliqueuses, ou éloignées des conditions dictées par les Instructeurs Cosmiques. Il faut un accord préalable pour approcher la Terre. Si un vaisseau essaie de pénétrer dans l'ambiance terrestre malgré l'interdiction, il est rejeté par le filet protecteur, et s'il essaie de force, il est détruit par le filet automatiquement.

Ce filet a été renforcé autour de la Terre au siècle dernier depuis que l'homme fait des incursions dans l'espace, car l'homme, par osmose, fait appel instinctivement à ce qui lui ressemble, il attire des êtres de même évolution; et il existe d'autres civilisations plus ou moins violentes ou expansionnistes dans le cosmos, qui sont comme ici en difficulté d'évolution.

La planète Terre, dans l'état actuel du développement du système solaire est sous haute protection par rapport à l'extérieur, et sous haute surveillance par rapport aux dégâts que les terriens peuvent faire dans le Cosmos en fonction de leur technologie rudimentaire et de leur état de conscience primaire.

 

Les peurs des terriens concernant des envahisseurs de l'espace, ou leur action sur la Terre, viennent de leurs subconscients, de la peur de l'inconnu, de l'espace, etc., mais ne correspondent pas à une possibilité réelle. Les intervenants sur Terre ne sont pas belliqueux. Les protections existent et peuvent agir en cas de nécessité. Voici un exemple caractéristique :

 

En 1908 un vaisseau extra-terrestre habité par des êtres, dont les intentions n'étaient pas harmonieuses, a voulu forcer le filet magnétique malgré les sommations de la confédération. Le filet a réagi automatiquement et le vaisseau s'est désintégré dans la base atmosphère en Sibérie, provoquant une déflagration qui a détruit une vaste zone de végétation. Aucun scientifique n'a pu expliquer valablement l'ensemble du phénomène. Des théories ont bien été émises, mais elles ne résistent pas à une analyse poussée des effets. Le filet a calculé une trajectoire spécifique afin qu'aucun humain terrien ne souffre de cet incident.

 

Il faut enfin préciser que ces différentes civilisations sont aussi aidées, sont sous la gérance de la Confédération.

Nous pouvons donner une image : La Confédération Intergalactique représente le ministère de l'éducation et les différents rectorats, les Instructeurs Cosmiques représentent nos professeurs, les autres êtres humains sont les élèves, dont les êtres classés dans la catégorie des extra-terrestres. Ces extra-terrestres, à la différence de nous actuellement, ont déjà acquis les moyens technologiques de se déplacer pour étudier le cosmos. Un étudiant qui possède une voiture puissante pour se déplacer n'est pas forcément un savant ou un sage.

Il faut convenir qu'il y a parfois des dérapages : Des extraterrestres, malgré leurs bonnes intentions de départ peuvent dévier et provoquer des interférences dommageables aux humains terriens (voir l'affaire des Umites notamment).

Ces êtres, étant dans des systèmes d'évolution ne maîtrisent pas tout. Ils peuvent avoir acquis des technologies avancées leur permettant de se jouer des espaces-temps, donc de la vitesse de propulsion, mais être limités soit mentalement, soit émotionnellement, soit psychiquement, ou l'un plus l'autre.

Il existe des civilisations très bien organisées, ne connaissant pas les problèmes de nos civilisations, mais qui n'ont pas encore suffisamment acquis des notions telles que l'Amour Universel, la maîtrise de la Force, la Sagesse, ou autres.

De même que ces êtres peuvent faillir dans leurs comportements, puisqu'ils sont eux aussi dans des cycles d'évolution, leurs technologies restent fragiles par rapport à des interventions terriennes.

C'est une question de vibration.

L'élévation de la vibration des êtres, par l'évolution de leur conscience, permet à ces êtres de concevoir des technologies adaptées à leur vibration, et lorsque ces consciences atteignent la possibilité d'entrer en synchronisation avec les Forces Universelles, elles deviennent inattaquables par des vibrations plus basses. C'est ce qui existe pour les êtres de la Confédération, mais pas forcément pour les civilisations en évolution. Ainsi, quelques vaisseaux extraterrestres de dimension 3 d'origine, ont été abattus par des technologies terriennes (voir notamment l'affaire de Roswell aux Etats-Unis).

 

Tout étant lié, il y aurait tant de choses à exprimer encore, sur ce sujet et d'autres. C'est pourquoi j'ai noté entre parenthèses des références à d'autres sujets particulièrement liés à celui-ci.

Ce que je viens de dire représente bien sûr un résumé, plus une présentation qu'un développement.

Pour ceux qui ont assisté à mes conférences, j'espère que cela sera une petite révision!

Vous pouvez diffuser ce texte mais, s'il vous plait, ne le tronquez pas. Un paragraphe, une phrase, sortis de leur contexte peuvent faire dire des choses bien éloignées de l'intention de départ. Et pour exprimer des choses cosmiques et universelles, le langage terrien est bien pauvre!

A toujours.

 

Serge-Reiver Nazare.

Mormoiron décembre 2008

PS : Si vous désirez me contacter, vous pouvez le faire par e-mail : nserge84@orange.fr.

 

 

Kommentiere diesen Post