Les Cités de la Terre Creuse(Agartha, Aurora, Erks...)

Veröffentlicht auf von AKOUALAH


Date 31/5/2006 16:17:30
Sujet : Mystère


Le crâne de cristal découvert par Raymond Spinosi en Provence a permis de mettre en lumière l’existence de deux mégapoles intraterrestres sous le sud de la France.

La tradition Maya enseignait que la découverte du treizième crâne de cristal serait à l’origine de grandes révélations touchant le secret même de la Vie.

Lorsqu’à la fin de l’année 2003, Raymond Spinosi découvrit un nouveau crâne de cristal à Blauvac en Provence, il s’aperçut bien vite que cet artefact mystérieux n’était pas simplement une extraordinaire œuvre d’art qu’il eût pu facilement négocier auprès d’un conservateur de musée ou d’un riche collectionneur, mais qu’il lui "parlait", et même, qu’il l’instruisait !

Soma, le Guide de Raymond, qui est aussi son Double cosmique, attribua à ce crâne le nom de "Joculus", tout en lui délivrant un message télépathique selon lequel il s’agissait bien du treizième. Il lui enjoignit en outre de l’emmener et de le mettre à l’abri dans un lieu secret et protégé des convoitises, à l’intérieur des remparts de l’antique cité de Carcassonne, d’où le crâne devait commencer à lui délivrer un enseignement ésotérique. (Cf. notre page < a href=http://www.erenouvelle.com/newscran.php target=_blank>Le XIIIème Crâne de Cristal).

Deux ans et demi plus tard, Joculus est effectivement déjà à l’origine de très grandes révélations.

La première fut la conscientisation du « chemin initiatique des étoiles en Provence ». Cette révélation a généré des travaux énergétiques sur différents sites indiqués à Raymond. Ces sites, en forme d’étoiles à cinq branches, sont au nombre de 17, constituant dans leur tracé la représentation sur Terre de la constellation du Dragon. Les étoiles pentagonales sont figurées par des sommets de montagnes situés à égale distance d’un centre géométrique.

 (Cf. l’article Les matrices stellaires provençales).

....................................................

.

.

.

.

Cette révélation explique les nombreux contacts, photos d’ovnis et films que Raymond a réalisés dans cette région, et qui sont directement en relation avec l’égrégore de cette immense cité intraterrestre.

Aux États-Unis, le mont Shasta est l’entrée théorique vers les mondes intraterrestres de Telos. Mais il existe d’autres centres cosmo-telluriques en liaison avec les centres intraterrestres majeurs qui travaillent à la refonte des énergies à la surface pour le bien des hommes et de notre planète : Agartha, Aurora, Erks, Miz Tli Tlan, Mirna Jad, Lis Fatima, Anu Tea, et Iberah. En France, ce rôle est joué par un lieu magique où règnent de très puissantes forces "mystiques", le mont du Petit Bessillon près du village de Pontéves-Barjols dans le Var (sud-est de la France).

 

MapaCentrosIntraterrenos.jpg



Toutes les cités intraterrestres ont leur contrepartie externe sous la forme de sommets de montagnes qui, ensemble, forment d’étranges figures géométriques, constituant, selon Raymond, autant de matrices énergétiques.

Voici la matrice centrée sur le lieudit "Petit Bessillon", près de la merveilleuse et énigmatique ville de Barjols dans le Var :

 

http://www.spiritualites.com/isis/modules/news/print.php?storyid=1302

Um über die neuesten Artikel informiert zu werden, abonnieren:

Kommentiere diesen Post