LES DOUZE PORTES DE JÉRUSALEM.

Veröffentlicht auf von AKOUALAH

SERMON (a) SUR LES DOUZE PORTES DE JÉRUSALEM. 

1. «Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite, parce que, étroite et resserrée est la porte qui conduit à la vie (Luc. XIII, 24).» O de quelle manière terrible mais salutaire cette parole de la souveraine vérité a effrayé les voyageurs qui marchent avec lenteur et nonchalance et ceux qui montent sans énergie, en indiquant même aux disciples les plus parfaits de Jésus, sur le point d'entrer d'un libre vol, dans la céleste Jérusalem, les efforts à faire, la porte unique du salut, la difficulté d'y entrer et le petit nombre des élus: « Elle est étroite la porte qui mène au ciel, » dit le Sauveur. Elle est étroite par la purification des péchés, bien plus étroite par la séparation du corps et de l'âme, excessivement étroite, enfin par l'examen que fera le juge en dernier lieu. Cependant, « béni soit Dieu et le Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation (II. Cor. I, 3),» qui, à la terreur a mêlé la consolation, pour que nous ne désespérions pas, qui à l'étroitesse a opposé la largeur, afin que nous prissions courage et que, prenant courage, nous courussions, et que courant, nous parvinssions au terme. Car le Seigneur lui-même dit dans un autre endroit : « je vous le dis, beaucoup viendront de l'Orient et de l'Occident et se reposeront avec Abraham, Isaac et Jacob dans le royaume des cieux (Matth. VIII, 11).» David, prophète lui aussi, le héraut de la vérité, et l'homme selon le coeur de Dieu, dit aussi : « Qu'ils parlent ceux qui ont été rachetés par le Seigneur, ceux qu'il a délivrés des mains de l'ennemi et qu'il a rassemblés de diverses régions, du lever du soleil et de son couchant, de l'Aquilon et de la mer (Psal. CVI, 2) ; » le levant nous désigne l'innocence, le midi, la justice ; l'occident, la pénitence ; l'aquilon, la miséricorde.

2. A l'Orient, c'est-à-dire par la porte de l'innocence sont entrés les innocents ceux qui, sachant mourir avant de parler, ont été massacrés 

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/bernard/tome07/sermons/tome7014.htm
Um über die neuesten Artikel informiert zu werden, abonnieren:

Kommentiere diesen Post