PORTRAIT DE BARACK OBAMA

Veröffentlicht auf von AKOUALAH

Une nouvelle Amérique ?

PORTRAIT DE BARACK OBAMA

En novembre prochain, un vent de changement pourrait bien souffler sur les Etats-Unis. Si Barack Obama est élu, la puissance américaine aura pour la première fois de son histoire un homme progressiste, métis et aux racines plurielles à sa tête.

Il était une fois une Amérique qui, par deux fois, avait élu un président néoconservateur et qui envisageait de donner le pouvoir à un homme en tous points différent de son prédécesseur. Un certain Barack Hussein Obama, encore inconnu sur la scène nationale il y a quatre ans. Un homme qui fait campagne sur des valeurs d'espoir, de changement. Un homme qui tente de redonner foi à ses concitoyens en l'american dream.

Lire la biographie de Barack Obama

Un vent de changement sur Washington

Barack Obama laisse au second plan la couleur de sa peau. L'important se trouve dans son programme, son projet pour les Etats-Unis, pas dans ses origines. Sans se révéler essentiel, cet élément marque malgré tout un tournant dans l'histoire. Il y a cinquante ans, une personne de couleur n'avait pas le droit de s'asseoir à l'avant d'un bus dans le sud des Etats-Unis. Aujourd'hui, en Louisiane, dans le Mississippi ou en Georgie, les électeurs démocrates ont tous préféré Barack Obama à des candidats blancs. (1) On ne peut nier l'importance d'un tel changement. D'autant que Barack Hussein Obama n'est pas seulement noir mais métis. On le trouve tantôt trop noir, tantôt pas assez. Ainsi, lorsqu'il se présente au sénat en 2000 face à Bobby Rush, ancien leader des Black Panthers, une partie de ses opposants le traitent d'"Oreo", ce biscuit au chocolat fourré à la vanille. Obama est un "sang-mêlé". Certains n'apprécient guère, mais il reflète le visage de l'Amérique de demain : en 2050, les Blancs seront minoritaires aux Etats-Unis.
http://www.evene.fr/celebre/actualite/barack-obama-candidat-democrate-mccain-clinton-1457.php
Um über die neuesten Artikel informiert zu werden, abonnieren:

Kommentiere diesen Post