LA REINE NGALIFOUROU, SOUVERAINE DES TEKE

Veröffentlicht auf von AKOUALAH

...
Ngalifourou a été une Reine à la fois souveraine respectée et mère incontestée. Elle naquit en 1864, fut intronisée Reine et succéda à son époux le Roi Iloo 1er souverain Téké qui en 1880, signait avec De Brazza le traité qui donna naissance à Brazzaville, puis à une Fédération de l’Afrique Equatoriale Française. La France lui reconnaît des mérites éminents en lui conférant des décorations militaires, civiles et coloniales : la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur, les décorations du Bénin et l’Etoile d’Anjouan. Elle fut détentrice d’une épée baptisée « l’épée De Brazza » que ce dernier lui confia en 1923. Elle décéda en juin 1956 et fut inhumée le 2 mars 1957 à Ngabé, sa terre natale. C’est aussi en ces lieux qu’elle régna plus d’un demi siècle. La reine Ngalifourou est la mère du peuple Téké dont la mémoire restera particulièrement vivace dans l’histoire du Moyen Congo.
Ce livre retrace le parcours extraordinaire d’une femme d’exception. Le but de ces écrits est de faire revivre la mémoire de l’histoire du Royaume Téké dont la plus grande partie a été écrite par une femme. Vous découvrirez également Kimpa M’vita, une autre héroïne qui a fait l’histoire du Kongo.

http://www.eugenieopou.com/index.php?post/2009/06/29/Au-revoir-Michael#c4

Kommentiere diesen Post